shopify analytics tool
KARIN CRONA

Huis clos - between a woman and a landscape

L'île de Batz in northern Finistère in Brittany, France has 500 inhabitants. Insularity makes it a closed and opaque microcosm. Visitors are well-received but kept at bay. Very quickly it gets lonely in a setting that is both raw and sublime.

From far away, a woman arrives to this arid land with a mild climate. Few people are around, especially during the winter season. The silence only gets interrupted by the sound of the wind or sometimes by the noise from tractors in the vegetable fields.

The images captured during my walks on the island create together a fragmented "me” . The visual traces of my passage are accompanied by a series of self-portraits. In this solitary environs, am I the survivor of a shipwreck or a dead person resurrected? These photographs show a woman who dares to confront the elements that compose her and surround her.

 

Huis clos entre une femme et un paysage.

L'île de Batz dans le Finistère nord compte 500 habitants. L'insularité fait de l'endroit un microcosme fermé et opaque. Les gens de l’extérieur sont bien accueillis mais tenus à distance. Très vite, on se sent seul, face à soi-même, dans un décor à la fois rude et sublime.

Venue de loin, elle a atterrie dans cette terre aride au climat doux. Ici il y a peu de monde, surtout pendant la saison hivernale. Le silence uniquement coupé par les coups de vent ou parfois par le bruit des tracteurs dans les champs maraîchers.

A partir des images captées en errance sur l’île, je dresse un “moi” en fragments. Les traces visuelles de mon passage sont accompagnées par une série d’autoportraits. Suis-je la rescapée d’un naufrage ou une morte ressuscitée ? Ces clichés montrent une femme qui ose la confrontation avec les éléments qui la composent, qui l'entourent.

 

l'île opaque